Mission d’Avril 2009

p10608151
Le bureau de l’association composé de la présidente, de la trésorière et de la secrétaire, s’est rendu au viêtnam en avril 2009, avec pour objectifs:
d’assurer le suivi des parrainages
de constater la construction des deux routes financées en juillet 2008
de préparer le projet éducatif qui sera soumis au CE de HSBC Private Bank
d’affiner l’identification des besoins des deux villages.

1- Les parrainages

Le bureau a rencontré, dans chaque école, les enseignants référents des deux jeunes gens parrainés.
Les deux jeunes s’investissent sérieusement dans les études, malgré des difficultés qui ont pour origine deux causes principales:

  • l’éloignement des deux jeunes de leurs familles et la différence de vie entre le village et la ville,
  • le niveau scolaire des écoles à minorités ethniques est en décalage par rapport au niveau national.

Malgré cela, les enseignants laissent entendre qu’étant donné le sérieux de nos jeunes, ils devraient pouvoir surmonter ces difficultés. Pour l’un des deux jeunes, un ordinateur serait souhaitable pour approfondir ses recherches et son travail personnel.
Les deux jeunes gens nous ont semblé très motivés et se sont par ailleurs inscrits à des cours supplémentaires d’anglais pour faciliter leur communication avec l’association.

2- La construction des routes

Dans le village de Lung Nguu, la route (chemin cimenté) a été achevée avant la f^te du Têt. Elle relie l’entrée du village à la maison culturelle en passant par les différentes habitations (sur 460 mètres). La participation de l’association n’ayant pas permis de financer la totalité ( il manquait du sable), les villageois ont tous participé pour achever les quelques mètres restants.
La délégation de l’association a été accueillie par l’ensemble des autorités locales qui a fait posé une pancarte indiquant l’aide de l’association.

D’autre part une banderole de bienvenue et de remerciements décorait la façade de la maison culturelle. Des chants et des poésies en langue Nung et Viêt ont célébré notre accueil dans le village.
Pour parachever le projet, il nous faut encore subventionner environ 1500 mètres de chemin , l’objectif étant de relier des hameaux plus éloignés afin de faciliter la communication avec l’école maternelle et le centre de soins.
A Lang Hoai, la construction de la route n’a pu être menée à bien suite à des difficultés dans le village. La route devrait être faite avant le mois de juillet 2009.

3- Le projet éducatif

A la suite des différentes visites et entretiens les constats suivants ont été établis:

  • Une commune est composée de plusieurs villages et les enfants sont regroupés sur une même école selon un système proche du système français:

● l’école maternelle
● l’école élémentaire
● l’école secondaire
Ces écoles se situent dans des villages différents. C’est pourquoi Lung Nguu est dotée d’une école maternelle tandis que Lang Hoai accueille des élèves du secondaire.

  • L’école maternelle est composée de cinq classes accueillant 117 élèves de 2 à 5 ans. Les locaux sont assez vastes, mais ne disposent que de très peu de mobilier: quelques chaises ou bancs, mais aucune table ni armoire. Les classes sont équipées chacune d’un petit tableau noir mobile. Le matériel pédagogique est quant à lui d’une extrême pauvreté: il n’existe aucun support d’activités tels que des jeux éducatifs, matériel à manipuler, matériel fongible ( papier, crayons, feutres…) et ceci quel que soit le niveau de classe. La cour de récréation est un vaste terrain non clos, parsemé de pierres , de roches, de buttes de terre n’offrant aucune sécurité. Aucun endroit n’est approprié pour les activités motrices.
    Les latrines sont rudimentaires et en quantité insuffisante pour le nombre d’enfants.
  • L’école secondaire de Lang Hoai est composée de 9 classes accueillant 291 élèves et souffre des mêmes manques surtout pour ce qui concerne le matériel d’enseignement: les enseignants ne disposent d’aucun matériel de projection, les livres sont rares et les nouvelles technologies ne sont pas exploitées par manque de moyens. L’orientation générale de l’équipe pédagogique pour les années à venir est pourtant d’élever le niveau des élèves pour lui faire atteindre le niveau national.

4- Le projet sanitaire

 Au vu de cette réalité, le bureau de l’association propose donc de concentrer ses efforts sur les écoles, notamment pour ce qui concerne le domaine sanitaire: ajoût de latrines supplémentaires pour l’école maternelle et pourquoi pas construction d’un bloc sanitaire biologique qui prendrait en compte la totalité des besoins de l’école.

Conclusion
Des projets sont à élaborer de façon urgente de façon à trouver un financement conséquent et rapide:

  • la continuité de la route de Lung Nguu
  • l’élaboration du projet éducatif pour l’équipement des écoles, projet qui sera soumis au CE d’HSBC Private Bank .
  • Le projet sanitaire qui pourrait être financé par le Rotary club dans le cadre d’une aide pour le développement durable
This entry was posted in 2-Projets d'équipements and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>