Projet sanitaire: accès à l’eau propre

En 2010, pour des raisons évidentes de santé publique, le bureau de Dam Chu a décidé de donner la priorité au projet d’accès à l’eau propre du cabinet médical de Lang Hoai (commune de Cach Linh). Pour mémoire, le cabinet médical fonctionne actuellement sans eau courante :

l’eau est amenée à dos de palanches.

Ce projet sera en grande partie financé grâce à des subventions :

  • 4 000 € du Rotary Club Vieux Lyon
  • 500 € de l’Association des Pharmaciens Africains de France,
  • le solde, estimé à environ 1 000 € , sur les fonds propres de l’Association.

La Présidente de Dam Chu, accompagnée d’Yvan, le responsable technique de l’entreprise Walton, sélectionnée pour la réalisation des travaux, s’est rendue au village de Lang Hoai en  compagnie de plusieurs membres de l’Association.

Une fois sur place, trois solutions ont très vite été éliminées :

  • utiliser l’eau du lavoir  alimenté par les montagnes (situé à 100 mètres du cabinet médical)  à cause de la pollution causée par les lessives utilisées par les habitants et du faible niveau d’eau en saison sèche. De plus il faut traverser la route (donc la casser et la reconstruire) d’où des frais plus importants, en mètres de tuyaux également
  • utiliser l’eau de pluie recueillie dans la citerne existante en béton : le toit est en fibrociment et contient donc de l’amiante !
  • utiliser le tuyau d’arrivée d’eau branché à une citerne situé au centre de la commune et distante de 4 kilomètres : les habitants ferment les vannes pour conserver le maximum d’eau pour leur usage….et le cabinet médical se trouvant en dernière position, l’eau n’y arrive plus, ou très faiblement.

Le lavoir de Loang Hoia
La solution retenue consiste à creuser un puits en façade du cabinet médical et d’y installer une pompe et une réserve d’eau de 5 000 litres, avec cependant une inconnue : à quelle profondeur se trouve l’eau ? D’après le personnel du cabinet médical, l’eau devrait se trouver entre 15 et 30 mètres de profondeur, mais le sol recèle de grosses roches qui ne facilitent pas le forage.

Les travaux de forage par une entreprise locale doivent commencer avant l’été, et devront être terminés fin juillet, date à laquelle l’équipe Walton a prévu l’installation de la pompe et de la citerne. Un abri en parpaings et une dalle béton soutenant la citerne seront également construits.

Des robinets et évier double bac seront posés en sortie des toilettes et dans la salle d’accouchement. Un système de chloration sera installé en sortie de la réserve d’eau. La main d’œuvre, gratuite,  sera celle des habitants  et des bénévoles de l’Association, il faudra juste prévoir de les nourrir.

This entry was posted in 4-Projets sanitaires. Bookmark the permalink.

Comments are closed.